« Je veux créer une nouvelle génération d’entrepreneur avec une nouvelle façon d’entreprendre. » Moussa Camara

Présentez-vous

« Je suis Moussa Camara, le fondateur de « Les Déterminés ».

LES DETERMINES.FR

14380070_1096762903744775_8723658863118784675_oJe suis français, né en France. J’ai grandi à Cergy-Pontoise dans le 95. Mes parents sont originaires du Mali. Ils sont venus pour avoir une meilleure vie. Mes frères, mes sœurs et moi avons grandi ici.

Le faite d’avoir cette double culture : d’être né en France et d’avoir mes valeurs familiales, c’est très important car nous sommes les meilleurs ambassadeurs, pour créer une passerelle entre ce qui se développe en Afrique et ce qui se passe en France. Le but est de connecter des pays. Il y a aussi cette vision de sortir de cette image des difficultés dans les quartiers et de lui donner une réponse économique. Il ne faut pas voir le business que dans sa ville, il faut le voir au-delà des frontières. Créer des synergies, avoir des ambitions et c’est ce qu’on essaye de mettre dans la tête des Déterminés. Se ne sont pas des enfants, ce sont des adultes responsables, ils peuvent se prendre en main et nous on les conditionnent juste pour l’entrepreneuriat.

J’ai vu le niveau de chômage chez les jeunes et c’est pour cela que je me suis lancé dans ce pari fou. »

  • 1005911_10208428673453726_2207578375318372407_nQu’est-ce que « Les Déterminés » ?

« Les Déterminés c’est un réseau de formations qui a pour but de démocratiser l’entrepreneuriat des jeunes. On a commencé dans le quartier car ça faisait plus de 10 ans, que j’étais engagé dans le milieu associatif pour plus de justice sociale, pour nos habitants et, notamment pour nos jeunes.

Mais pour plus de justice sociale il faut d’abord, apporter une justice économique. Pour que lorsque chaque habitants de ces quartiers voudra entreprendre, il puisse avoir tous les moyens et la formation nécessaire pour débuter son projet.

Donc ce que nous développons c’est cet esprit d’entreprendre. »

« Nous avons lancé en 2015 la première promotion des Déterminés.

C’est des formations de cinq à six semaines pour un groupe de 15 jeunes environ. Chaque jeunes à un parcours différent,  avec ou sans diplômes. Certains arrivent avec un projet très avancé d’autres avec simplement une idée. Nous essayons de travailler avec des professionnels, des « guest speaker » de l’entrepreneuriat. Ils viennent partager leur parcours, leurs échecs, leur réussite, des conseils et inspirer les jeunes entrepreneurs.

La première promotion était un projet pilote. De cette sortie de formation il y a eu à peu près cinq à six projet de création d’entreprise. De la, une dynamique a été lancée. Plusieurs jeunes ont pu voir d’autres jeunes avoir la même volonté d’entreprendre qu’eux.

En 2016 a été lancé une deuxième formation avec 15 jeunes.

Puis une troisième et quatrième promotion. Actuellement nous en sommes à la quatrième, qui a débutée le 9 janvier et qui s’achève cette semaine.

Notre projet est de décliner ces formations sur plusieurs territoires.

Il y en a une à Nancy, en Île-de-France, à Lyon… Nous voulons développer toute cette synergie autour de notre projet « Les Déterminés. » »

  • 15440552_1165822136838851_7237497922835712833_oPourquoi « Les Déterminés » ?

« C’est ce qui incarne le plus cette volonté à vouloir entreprendre et vouloir réussir. Pour nous cela est très important.

Le plus important c’est que nous voulons donner un exemple au-delà des projets de nos entrepreneurs. Ce qui compte c’est de transmettre un état d’esprit autour de notre jeunesse.

Souvent les jeunes se mettent des freins, ils ont une idée, un projet mais ne savent pas comment le mettre en place. La recherche de financement ou les moyens pour y arriver font que beaucoup de projets restent à l’étape d’idée.

« Il existe  un écosystème sur le territoire français, des réseaux d’accompagnement, des incubateurs mais, il n’est pas connecté à une partie de la jeunesse. Le but des Déterminés c’est de créer des passerelles entre deux mondes : les jeunes et le monde de l’entreprise. Tous ces réseaux classiques conventionnels, de création d’entreprise, d’accompagnement et de financement… avec une jeunesse qui a une volonté de vouloir entreprendre. »

C’est pour cela que dans tout ce que nous faisons, nous essayons d’inculquer des valeurs. On ne sélectionne pas des projets on sélectionne des personnes.

Avec ces personnes-là, on construit un parcours de vie, dans lequel ils vont changer d’état d’esprit et ne plus se limiter. »

  • 16587158_1220132151407849_7439296562668813633_oComment se déroule la formation ?

« La première semaine c’est de l’adaptation et de la présentation.

La deuxième semaine est basée sur un business plan où on  regarde si financièrement le projet tient la route.

La troisième semaine c’est tout ce qui est comptabilité et fiscalité.

La quatrième semaine est basée sur l’entreprise, les codes et spécificités de l’entreprise. Le réseau, le management d’une équipe…

La cinquième semaine est basée sur tout ce qui est communication et Web marketing.

Quand ils sortent de cette  formation, ils ont vraiment les bases théoriques et pratiques de l’entrepreneuriat.

Dix jours après ils passent devant un jury d’experts et c’est la première fois qu’ils présentent leurs projets à l’extérieur. La présentation devant le jury a pour but, de les confrontés à des entrepreneurs, à des banquiers, des réseaux d’accompagnement et d’investisseurs…

Et là, c’est le projet qui est jugé ce n’est plus la personne. »

moussa_camara_sipa

« Certains débutent la formation sans idée précise, d’autres arrivent et durant la formation changent quatre fois d’idées mais, c’est très bien, ça prouve vraiment qu’ils ont l’état d’esprit d’entrepreneur. »

  • Qu’est-ce qu’un entrepreneur selon vous ?

« Un entrepreneur c’est une personne qui a une volonté, une envie d’entreprendre. Ce n’est pas une personne qui lorsqu’il se trouve confronter à une barrière ou un échec va retourner au salariat. Non ! Il va rebondir sur un autre projet ou améliorer son  projet. »

Pourquoi avoir choisi cette voie ?

16836267_1229434670477597_5972872555045529128_o« Je suis moi-même dans l’entrepreneuriat, c’est quelque chose qui m’anime. À 21 ans j’ai monté ma propre entreprise dans les métiers du télécoms. Je n’étais pas accompagné, je n’avais pas forcément de réseau,  j’ai eu une opportunité que j’ai saisi à ce moment-là. J’ai fait un bac pro logistique, puis j’ai arrêté l’école en terminale. J’ai créé ma boîte immédiatement après, en parallèle j’ai fondé une association à Cergy Pontoise qui s’appelle agir pour réussir AGPR, où j’ai beaucoup travaillé sur la question sociale.

J’étais moi-même confronté à des difficultés par rapport à mon entreprise. Donc cette association que j’avais créée c’était pour redonner de l’espoir aux jeunes et les mettre au centre.

L’action que je préside avec «Les Déterminés » est liée à cette association, c’est deux choses complémentaires mais différentes.

11221589_1519952438320649_8342605729833756799_nAvec l’association je travaille plus sur la question du logement, l’échec des jeunes, la réussite éducative, la sensibilisation à la délinquance, la question de la citoyenneté, du logement pour les familles…

À côté de ça « Les Déterminés » est un projet économique qui s’adresse à des entrepreneurs peu importe leur niveau d’études. Le but n’est pas qu’ils créent des entreprises et restent dans leur quartier mais qu’ils s’intègrent à l’écosystème. »

  • Quel message voulez-vous véhiculer ?

« Nous ne vendons pas du rêve aux gens, tous ne deviendront pas chef d’entreprise. Certains ne vont pas réussir mais ils auront l’état d’esprit d’entrepreneur. Ils pourront soit rebondir sur un autre projet soit peut-être retourné au salariat mais avec une autre vision.

Ce qui est vraiment important pour nous, c’est de redonner de l’espoir, car sans espoir il n’y a pas d’avenir.

De prendre conscience qu’ils sont dans un pays où il y a moyen de réussir avec de la volonté. »

« Je veux créer une nouvelle génération d’entrepreneur avec une nouvelle façon d’entreprendre. »

16722862_1226097430811321_1079277365588546413_o

  • Donnez trois clés essentielles pour se lancer aujourd’hui à un jeune qui vient et qui a un projet.

« D’abord il y a un gros travail personnel.  Je ne donne pas de conseils parce que je ne suis pas un expert mais je donne ce que j’ai acquis par rapport à mon expérience.

  • C’est l’état d’esprit qu’il faut avoir ! Une grosse envie de réussir.
  • Ne pas attendre des autres des solutions concrètes ! C’est à vous-même d’aller chercher votre place n’attendez pas que les autres vous la donne.
  • Il faut sortir de sa zone de confort.

Vous avez une envie allez-y faites-le ne vous posez pas trop de questions. Soyez réalistes mais foncez ! »

  • Quelles sont vos objectifs dans les prochaines années ?

14606342_1099621996792199_7309018906777350599_n« Je ne me projette jamais autant. Lorsque j’ai créé mon association, je pensais que c’était une aventure de quelques mois. Je ne pensais vraiment pas que j’allais aller aussi loin, aujourd’hui elle existe depuis 10 ans.

D’avoir des locaux à Cergy, des salariés, un conseil d’administration et ne plus avoir  besoin d’être là physiquement…

C’est le fruit d’une aventure de rencontres et d’opportunités.

Même l’aventure que j’ai débuté avec « Les Déterminés » il y a deux ans, je ne sais pas où elle va m’emmener mais à force de rencontres, d’opportunités, j’espère aller le plus loin possible.

Je suis quelqu’un de très concret, je ne suis pas quelqu’un qui va être institutionnel dans ses discours et autres.  Ce qui m’intéresse c’est les gens, comment je vais pouvoir contribuer et participer à l’évolution des autres. Et comment je vais mener un projet à bien, qui va donner des solutions à des problèmes que je rencontrerais moi-même.

L’objectif c’est de toujours viser l’excellence.

Obtenir les meilleurs intervenants, de qualité, qu’ils n’ont pas l’habitude de voir et qui n’a pas non plus  l’habitude de rencontrer un public comme nous. Pourtant c’est un public qui représente la France dans toute sa diversité et c’est ça casser les barrières, casser les codes. On a montré qu’on était plus sérieux que certains voulais le laisser penser…

Donc au-delà de tous les projets que je porte il y a des messages très forts. Le partage des valeurs, l’entraide, la solidarité… ».

  • Si il y avait une personne étant passée par la formation que l’on devait absolument suivre aujourd’hui qui serait-ce ?

16298541_1205873176167080_2575239882154211547_n« C’est une très bonne question et aujourd’hui je ne pourrais vous dire car ils sont tous à suivre. J’essaye de les mettre tous sur le même pied.

Ils manifestent tous beaucoup de bonnes choses et ce serait difficile de choisir mais je peux vous en cités quelques-uns. Je pense à Sarah et sa boite de traiteur événementiel, Mounira et sa boutique éphémère de vêtements pour femme, Sharon et sa boite de conseil autour du numérique, Karim qui propose des solutions de mini job à travers une application, Ibrahim et ses voitures mises à disposition pour des personnes à mobilité réduite…

La question est difficile et je ne peux pas choisir vous voyez (rires). »

  • Votre citation favorite ?

« Ce qui est fait pour nous, sans nous est fait contre nous » de Nelson Mandela.

Remerciement à Moussa Camara et aux Déterminés pour leur investissement.
Interviewer par Paker Naomie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s