« Une exclusivité : Cassi Kalala en concert pour l’année 2017 ? À voir ! »

Cassi Kalala

23 ans

Originaire du Congo Kinshasa

Je viens d’une famille composée de huit filles et deux garçons (oui c’est énorme lol), mais c’est une grâce.

  • Depuis quel âge êtes-vous chantre ?

« Je suis chantre depuis l’âge de 17 ans mais j’ai appris à réellement réaliser ce qu’était de servir Dieu par le chant à l’âge de 21 ans. 

J’ai commencé la musique mais par défaut. Bien avant j’étais handballeuse, mais comme je dis souvent quand Dieu veut se servir de toi, il est capable de créer des situations pour nous attirer vers lui. Du coup, je me suis vu dans l’obligation d’arrêter le handball, pour me consacrer à l’église et plus particulièrement au groupe d’adoration et louange. Au fil des années, étant donné que mes sœurs et moi chantions, nous avions décidé avec notre tante, sœur de cœur qui chantaient avec nous de créer un groupe. Son nom: « Différence ». Composer de Charlotte, Agnèle, Magalie, Cassi Kalala , Jennifer, Herve, Brice Mukendi, notre aînée Patricia Toundé. Ce fut vraiment les meilleures années de ma vie. Et c’est comme ça que je fus lancé dans la musique. »

cassi kalala pour gate magazines

  • Ressentez-vous une difficulté à être jeune et artiste chrétienne ?

« Sincèrement oui car, il faut clairement se le dire on est observé. Nos moindre faits et gestes sont contrôlés. Nous devons être parfait aux yeux des hommes alors qu’on ne l’est pas forcément. D’un autre côté en tant qu’enfant de Dieu, être chantre ou pas nous oblige à avoir une certaine hygiène de vie. Donc être jeune et chantre, n’est que la continuité de ce que nous sommes censé être au quotidien avec plus de paramètres. »

cassi kalala pour gate magazines

  • Pensez-vous que tous les rythmes musicaux sont adaptés pour les louanges ? Les adorations ?

« Concernant les rythmes musicaux, je pense que Dieu n’a pas de critère sur la manière dont nous devons l’adorer, du moment où cela vient du cœur. C’est-à-dire que lorsqu’un artiste compose une musique, au fond de lui il sait et connaît le but. Certains le font pour faire plaisir au cœur des hommes, mais d’autres le font pour que Dieu puisse s’y plaire. Donc pour ma part, tout dépend de l’inspiration de ceux qui les composent. »12316414_920135164743382_4653062801544813743_n

« La louange et l’adoration n’ont pas de style en soit. Il est vrai que nous avons beaucoup été habitués à ce que la louange ai un rythme qui entraînant. Pour ma part cela n’est pas obligatoire. On peut aussi bien louer avec un rythme paisible qu’adorer avec un style qui bouge. »

  • Vous avez-eu des difficultés par rapport à votre cursus scolaire. Faites nous part de cette expérience.

« Concernant mon cursus scolaire pendant longtemps j’ai été vraiment fainéante. J’avais les capacités mais, je fus une élève vraiment absentéiste (lol). Je me contentais de mes capacités… Ce qui m’a value passer mon bac trois fois. C’était vraiment dur moralement.. Au final je l’ai obtenu en candidat libre. Puis j’avais décidée d’arrêter l’école, mais Dieu a mis sur ma route une personne qui m’a beaucoup aidé à apprendre à me donner de la valeur. Elle m’a aussi aidé à comprendre que je n’étais pas n’importe qui pour me contenter de petites choses. »

Ce qui m’a conduit à reprendre mes études et depuis l’échec scolaire

« je ne connais plus ça ! « lol »

cassi kalala pour gate magazines

  • Quels conseils pouvez-vous donner aux jeunes dans cette situation ?

« J’ai juste deux mots à dire aux jeunes dans cette situation: PERSÉVÉRANCE ET ESTIME DE SOI. »

  • Vous avez récemment lancée une application. Parlez-nous de ce projet.

« Makemebeauty est une application de beauté dont je suis la co-fondatrice. C’est un genre de page jaune de beauté qui répertorie tous les prestataires beauté en France et dans le monde à long terme. »

cassi kalala pour gate magazines

  • Avez-vous d’autres projets en cours ?

« J’ai d’autres projets en cours mais, ça c’est une surprise… »

  • Donnez-nous une information en exclusivité ? (partenariats futurs etc…)

« Une exclusivité : Cassi Kalala en concert pour l’année 2017 ? À voir ! »

cassi kalala pour gate magazines

  • Quel a été le meilleur souvenir de votre carrière ? Le pire ?

« Le meilleur souvenir fut le 29 Novembre 2015 lorsque j’ai fait mon premier concert ce fut vraiment mémorable !!! Je n’ai pas de pire souvenir car, même les mauvais en y repensant j’en rigole et cela fait d’eux de bons souvenirs. »

  • Quelle est la clé de votre succès ?

« La clé de mon succès… »

Suite de l’interview dans le 1er numéro de GATE MAGAZINES…

cassi kalala pour gate

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s